Faits de Jeu

Un derby sans saveur… 

Qu’il paraît déjà bien loin le temps des derbys enflammés où le nombre de cartons excédait le nombre de buts au tableau d’affichage, où la tension sur le terrain était palpable et où la rivalité était le mot d’ordre : « Un derby ne se joue pas il se gagne ». Cependant hier c’est à un match quasi lambda auquel nous avons assisté, dominé en termes d’occasion par l’AS Saint-Etienne qui aura usé de son inefficacité offensive (12 tirs) et dominé dans le jeu par l’Olympique Lyonnais qui au contraire aura su faire preuve d’efficacité sur sa seule frappe cadrée de la rencontre pour l’emporter (1-0). Dans une première période au cours de laquelle les stéphanois ont montré de belles combinaisons, menés par un Wahbi Khazri très en forme et un bon Rémi Cabella, ils ont su faire mal à une défense lyonnaise encore très fébrile qui ne cesse de reculer et de laisser son adversaire jouer, à l’image d’un Marcelo bien trop laxiste, et qui peux encore remercier son gardien Anthony Lopes pour avoir su garder sa cage inviolée. Il aura donc suffit de vingt minutes de grande intensité aux lyonnais en seconde période, avec un Tanguy Ndombele omniprésent et un léger réveil de l’attaque lyonnaise, pour prendre l’avantage au score sur un corner de Memphis repris par Jason Denayer à la 62e minute. Ensuite, plus grand-chose à se mettre sous la dent, hormis ce tacle dangereux et stupide de Rafael à la 70e minute qui lui a valu une expulsion directe (probablement accompagnée d’une suspension pour plusieurs rencontres) et qui aura ravivé la tension tant attendue pendant un court instant. Loin d’être un match qui restera dans les annales, ce 117e derby a cependant permis à l’OL de s’emparer provisoirement de la deuxième place en attendant les rencontres de Lille face à Nice et de Montpellier face à Rennes. L’ASSE reste cinquième en attendant les autres rencontres de la 14e journée de Ligue 1 et pourra regretter ses occasions manquées.

EN : Nabil Fékir est sorti sur blessure à la mi-temps après avoir ressenti des douleurs aux adducteurs et sera sûrement absent contre Manchester City mardi soir.

Nos notes

L’Olympique Lyonnais 

Lopes (7), Rafael (2), Denayer (6), Marcelo (4), Marçal (7), Mendy (5), Ndombele (7), Aouar (5), Fekir (3), remplacé par Cornet à la 45e (6), Memphis (5) remplacé par Traoré à la 90e , Dembele (3) remplacé par Tousart à la 73e

l’As Saint-Etienne

Ruffier (5), Debuchy (6), Gabriel Silva (4), Subotic (3), Kolodziejczak (4), M’Villa (6), Selnaes (5), Cabella (6), Monnet-Paquet (3), Khazri (7), Diony (4)

Jules Guisset, 14/11/2018

Un derby qui contraste donc grandement avec son prédecesseur un an plus tôt, pour les curieux ou les plus nostalgiques on vous propose de lire voire de relire notre article de l’année dernière sur un derby aux saveurs d’un autre temps…