La course à la montée (3/5) : la Metz est dite

Bien plus passionnant que la Ligue des Champions et alors que l’on rentre dans le sprint final, Le Sens Du Jeu va suivre de près lors de ces trois derniers weeks-ends l’évolution de nos possibles futurs promus de Ligue 2.


La Une du Républicain Lorrain du 27 Avril au lendemain de la montée du FC Metz

Portons notre regard cette semaine sur le club le plus heureux de Ligue 2 : Le FC Metz. Officiellement promus en Ligue 1 vendredi dernier avec leur victoire sur le terrain du Red Star (1-2), les grenats retrouveront l’élite quittée la saison dernière à une pénible dernière place. Mais le FC Metz, également spécialiste de l’ascenseur tentera de rester plus de deux saisons consécutives comparé à sa dernière montée soldée par une descente en 2018. La saison messine laisse toutefois envisager d’importants espoirs tant Metz a dominé du début à la fin cette Ligue 2.

Hantz parti, Antonneti party

            Le débarquement le 16 Mai 2018 de Frédéric Hantz suivi de l’annonce de l’arrivée de Frédéric Antonetti (qui en est à autant d’équipes entraînées que Hatem Ben Arfa compte de club de coeur) le 24 mai, amène une nouvelle dynamique à Metz. En effet, avec des cadres vieillissants et des joueurs pas au niveau le FC Metz entame sa mue à l’intersaison. C’est d’abord les départs de Kawashima à Strasbourg, Florent Mollet à Montpellier, Nolan Roux à Guingamp (qui décidemment a du flair dans ses choix), Moussa Niakhaté à Mayence et le retour de prêt de Matthieu Dossevi. Puis les arrivées : le gardien Alexandre Oukidja en provenance de Strasbourg, le défenseur John Boye, Mamadou Fofana, Marvin Gakpa, le lillois Stopila Sunzu et le défenseur Thomas Delaine. Au final, quand on compare les deux équipes types de 2017-2018 et 2018-2019, seul trois joueurs demeurent (Cohade, Balliu, et Niane), preuve du grand chamboulement. Le début de saison des messins est un récital, les messins s’emparent de la tête de la Ligue 2 au soir de la 2ème journée et ne la rendent à aucun moment. Ils établissent même un record en gagnant leurs sept premiers matchs de la saison avec une victoire de marque à Saint-Symporien, durant la 7ème journée lors de la rencontre au sommet contre le RC Lens, grâce à une piètre performance arbitrale en leur faveur (mais pas grave on les a bien fumé en 98). Objectivité quand tu nous tiens.


Le président Bernard Serin ne rasera pas sa moustache (top 5 dans mon classement des moustaches juste derrière Fred Thiriez) cette année comme il l’avait fait en 2014 pour célébrer le retour de Metz en Ligue 1

Succès c’est pas tromper

            La suite ? Une masterclass de bout en bout avec une première moitié de saison soldée par 14 victoires en 19 matchs donnant aux grenats 12 points d’avance à la trêve sur le premier barragiste. Et cette marche tranquille vers la montée se poursuit jusqu’à cette officialisation de la montée vendredi dernier offert par le but de renard des surfaces d’Opa Nguette à la dernière minute. Les raisons du succès messin sont avant tout dûes à une très bonne gestion de Frédéric Antonetti, qui a réussi à convaincre des joueurs d’expérience de Ligue 1 (Sunzu et Boye) de le rejoindre, permettant ainsi de former une charnière centrale imperméable. Marquinhos et Thiago Silva n’ont qu’à bien se tenir. Malgré le retrait d’Antonetti, reparti en corse pour être au chevet de sa femme malade pendant la deuxième partie de saison, remplacé par Vincent Hognon et Jean Marc de Zerbi, la ligne de conduite est resté la même et Metz a bénéficié de son jeu de possession couplé à des individualités si efficace. Puisqu’en effet, sur les 5 nommés par l’UNFP pour le titre de meilleur joueur de Ligue 2, on compte 3 grenats : Farid Boulaya, qui a grandi proche de notre bonne maison aixoise secret de sa réussite, Renaud Cohade, le vrai divin chauve, et Habib Diallo, sur lequel il faudra absolument miser sur Mon Petit Gazon tant il a planté cette saison (23 buts). On pourrait même assister à une razzia messine avec les nominations de Samuel Oukidja pour le meilleur gardien et de Frédéric Antonetti pour le meilleur entraîneur. A noter également dans l’idylle messine la révélation de jeunes joueurs prometteurs qui pourraient marcher, pourquoi pas, dans les pas de l’ancienne pépite de formation messine Sadio Mané. On peut donc citer le malien Mamadou Fofana, le sénégalais Ibrahima Niane, ou encore le milieu ivoirien Victorien Angban.


Vegedream, auteur de Ramenez la coupe à la maison venant « comme par hasard » pour un showcase à Metz quelques jours avant la montée

The Game of Thrones

            Assuré de monter, le dernier enjeu de la saison messine sera d’accrocher le titre de champion de Ligue 2 pour lequel seul Brest reste l’ultime concurrent. Quatre points séparent les deux équipes et Metz fait face à trois scénarios pour faire en sorte que « Ramenez le titre à la maison » soit le tube de l’été en Moselle. Le premier, celui de la rapidité serait une victoire ce soir à Saint-Symphorien face à de solides Valenciennois combiné à une défaite de Brest à Biarritz. Si cette recette ne fonctionne pas, le second, celui du symbolique, se déroulerait le Vendredi 10 mai face à l’ennemi de toujours l’AS Nancy Lorraine. Une haie d’honneur célébrant le néo-champion, sous les sifflets de Marcel Picot, avec un Nancy qui se retrouverait en grand danger pour la descente en National serait sûrement la plus grande réussite de la saison des grenats. Enfin si Metz se troue lors de ces deux matchs, il restera un dernier scénario, celui de la finale. En effet, la magie du calendrier fait que Metz et Brest clôturent le championnat en se rencontrant à Saint-Symphorien. Imaginons les bretons revenus à moins de trois points, venant tel des spartiates se présenter en Moselle pour un match de légende. Cette éventualité semble la plus alléchante.

Edouard Maury

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s