Bruno’s Eleven

Dire d’un simple cambriolage qu’il est le « casse du siècle » c’est présenter l’octogone entre Booba et Kaaris comme le « fight du siècle ». En somme, faire du BFM TV sports. Pourtant, quand vous raconterez, le dentier caquetant entre les mâchoires, à vos petits-enfants cette soirée du 13 mars 2019, vous utiliserez ladite expression. Parce qu’honnêtement, aller au Camp Nou affronter le barça avec la bande à Basile et repartir avec un portrait de Suarez version Picasso et une tapisserie médiévale à l’effigie de Rakitic, c’est quand même du génie.
Le film du match, avant le match, c’est maintenant.

Memphis Depay – Gala Magazine pour Le Sens du Jeu

18h00 – C’est avant tout un duel d’entraîneur ce soir. D’un côté, Ernesto Valverde, plus chiant à voir que sa garde-robe, opposant numéro 1 des esthètes, il ressemble plus à un valet d’hôtel qu’un maître stratège mais son odorat ne le trompe que rarement. Hasta Siempre, Ernesto.
Face à lui, Bruno Génésio, le père de famille, le boucher-charcutier du quartier. Sympathique représentant de la capitale des Gaules, les bouchons il connaît, mais ce soir, il compte les faire sauter. Pour lui, capable de braquer la banque de france à mains nus et se faire toper avec un paquet de cochonou en poche chez Monoprix, rien n’est impossible.

18h45 – Memphis Depay croise Messi sur le parking du Camp Nou. Il lui tape dans le dos et avec un sourire en coin lui glisse à l’oreille « t’en fais pas, on sera bientôt sous les mêmes couleurs ».

20h25 – La compo des deux équipes est revelée. Côté Barça l’équipe-type attendue est belle et bien présente. Côté lyonnais, Genesio a su s’inspirer des exploits récents observés sur la scène européenne en alignant en pointe le jeune Malik Camara, 15 ans et demi, ainsi que Jérémy Jacquemot, le kiné du club.

Jérémy Jacquemot – Le Sens du jeu

20h50 – derniers petits réglages dans le couloir avant l’entrée sur la pelouse. Lopes sourit aux caméras, Suarez aiguise ses chicots, Fekir révise son anglais et Dembélé son français.

21h14 – Après seulement 12 minutes de jeu, Barcelone ouvre le score sur une offrande de Dembouz pour Messi. Le club catalan avait pris le jeu à son compte dès la première minutes et étouffait considérablement le bloc lyonnais. Faux-départ.

21h23 – Lyon sort enfin la tête de l’eau(dace) et commence à jouer haut. Fekir obtient un coup-franc intéressant aux abords de la surface. Memphis se saisit du ballon. En passant à coté de Sergio Busquets il lui souffle « t’inquiètes hermano l’an prochain on jouera sous les mêmes couleurs ». Sergio, tout à coup devenu Serge, ne comprend pas. Memphis dévisse et glisse sa saucisse 36 mètres plus haut que la calice. Même feu de paille…

21 h 36 – la tendance s’est inversée. Lyon pousse. Aouar élimine Nelson d’un coup de rein, c’est pas mon fort, mais fallait le faire. Surtout que Lenglet, Fekir lui, le maîtrise enfin et trouve dans la profondeur Tanguy qui tangue et tergiverse. Le cuir frôle le poteau mais c’est dehors. Tanguigne.

21h43 – juste avant la mi-temps, assassin, Suarez double la mise d’un tacle plus moche que les radios de son dentiste. Le barça mène, somme toute assez logiquement 2-0. Les dents de la mer.

Suarez – Le Sens du Jeu

22h15 – Depuis le début de la seconde mi-temps le rythme est lent, favorable aux hommes d’Ernesto. Sauf surprise, le barça se dirige tranquillement vers une qualif en 1/4. Mais alors qu’il pouvait rejouer avec TerSteg, Gérard s’égare et tente une talonnade. Fekir récupère et lance dans la profondeur Lucas Tousart qui d’un plat du pied plein de sécurité marque son premier but de la saison et ramène L’OL dans le match. Gérard, quelle mouche t’a piqué ? Elle est facile ouais, mais quand on voit ce genre de prises de risques, mieux vaut la jouer easy.

22h18 – L’espoir n’aura pas été long. Messi ridiculise Denayer, pourtant irréprochable jusqu’à lors dans la compétition et trompe Lopes d’une frappe ailée. 3-1. Jayson à risque.

22h38 – Au coeur de la nuit, tout bascule. Suite à un corner anodin, Sam Umtiti ne sait plus où il est. Une tête mal avisée s’écrase contre la barre du portier allemand. L’arbitre de la partie, monsieur Oskar, désigne sa montre. Le cuir a franchi la ligne. Genesio se frotte les mains, le plan se met en place.

22h44 – En pleine discussion avec son adjoint, Bruno déclare : « avec cte moule, faut suivre son instinct. » Il décide de faire rentrer Thierry Portal, ancien cuistot passé par les cantines de Gerland entre 2015 et 2017.

22h51 – Un coup de sifflet retentit. Avant, le FC Barcelone était encore qualifié pour les 1/4 de finales de la ligue des champions. Mais depuis que le son strident du sifflet s’est échappé de la bouche de Mr Oskar, le stade retient son souffle. Le VAR intervient, le point de pénalty est désigné pour une main de Suarez. Fekir se saisit du ballon. Pendant ce temps, Memphis rassure Rakitic d’une tape dans le dos « t’inquiète on sera du même côté la prochaine fois ».
Nabil s’élance, casse sa course et voit Marc-André s’effondrer sur la droite. Du plat du pied il envoie le ballon à gauche. Habile Fékir. Marc-Andrézieux est battu, il n’y a qu’un olympique, celui des « 11 de Bruno ».

23h10 – Le compte Twitter d’Aulas est momentanément mis en veille par les services techniques pour éviter une surchauffe des réseaux.

23h25 – en Conférence de presse, Memphis déclare « avoir les épaules pour jouer au barça ». Personne ne le contredira ce soir.

Ashley Young et Memphis Depay – Le Send du Jeu

23h35 – Seul chez lui, Marquinhos dit « on est des hommes ».

Le 21 juin 2023 – Le film « Ocean’s 15 » de Steven Soderbergh sort en salle. Il est largement inspirés des faits survenus le soir du 13 mars 2019.

visuel du film « Ocean’s 15 » avec Nils dans le rôle de Bruno

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s